Journée des 1000 couleurs

Articles "Foyer de Grenelle" :

Affiches Prcaire j'espre 2

"Prcaire j'espre 2 : les travailleurs pauvres devant linstitution de la prcarit" 4 et 5 juin 2005

Nous assistons aujourdhui des volutions des rgles de fonctionnement du Monde du Travail qui conduisent au dveloppement de la pauvret malgr le travail. Le dernier rapport annuel du Secours Catholique a dailleurs rcemment point ce problme. Un exemple parmi tant dautres :  Non loin de Parthenay, dans les Deux-Svres, Sylvie, Christophe et leurs quatre enfants, gs de 11 mois 8 ans, sont rests souds dans ladversit. Le salaire de Christophe, maon, autour de 750 euros par mois, est trs insuffisant pour faire vivre sa famille, malgr lapport quivalent des allocations familiales et de logement. Ces ressources sont largement infrieures au seuil de pauvret. (Secours Catholique, revue Messages, nov. 2003).

Ces journes de rflexion et d'changes ont pour objectif de donner la parole  :

  • des personnes en situation de prcarit : travailleurs pauvres, contrats aids, formations, chmeurs, sans-abri, demandeurs dasile
  • des personnes qui occupent un emploi stable, mais qui sont face au risque de la prcarit.
  • des personnes, des institutions ou des associations engages dans la lutte contre la prcarit.

et de les inviter dialoguer.

Sur la base des tmoignages des participants (prcaires ou actifs auprs des prcaires) l'objectif est d'apporter une rflexion critique sur les rgles actuelles du march du travail et leur consquences en terme de pauvret. En cette anne marque par le rfrendum sur le projet de Trait Constitutionnel de lUnion Europenne, une place sera galement faite un point de vue europen.

Journes organises par la Fdration de lEntraide Protestante.

Contact : Foyer de Grenelle, 17 rue de lAvre Paris 15me, M Motte-Piquet Grenelle, Tel : 01 45 79 81 49, foyer.de.grenelle@wanadoo.fr

Photos "Prcaire j'espre 2"

Troc'Ides au Foyer de Grenelle

Mercredi 1er juin 2005, quelques jours avant  Prcaire jespre 2 , les participants de TrocIdes au Foyer de Grenelle se retrouvent comme tous les mercredis matins pour changer, discuter autour de leurs recherches demploi. Un espace de parole o chacun fait part de ses dmarches, partage ses  tuyaux , exprime ses difficults ou ses succs.

Petit tour des participants ce matin-l : Mireille, qui souhaite crer son entreprise en esthtique, Elie, qui a dcroch lcrit du concours dinfirmier et se prpare loral avec laide du groupe, Amel, ancienne commerante qui recherche un poste de secrtariat, Elisabeth, matrise de droit international en poche, Habiba, ingnieur informatique, et Olivia, qui recherche un poste de secrtariat.

4 personnes de MIRP Enterprise (Mission dans l'Industrie de la Rgion Parisienne), Solidarit Nouvelles face au Chmage et Comit Chrtien de Solidarit avec les Chmeurs et les Prcaires, animent TrocIdes.

Tour de table autour de la question : TrocIdes, quest-ce que cest ?

  • On vient pour changer des ides, pour la recherche demploi surtout, mais aussi pour changer sur les difficults quon rencontre dans la vie.
  • On discute, on change nos ides, on essaie de sapporter des solutions. Les runions consistent changer des ides et parler de nos recherches demploi. TrocIdes me permet surtout davoir un soutien moral, et dapporter aux autres.
  • TrocIdes, cest  leffet miroir . Au dbut, quand je suis venue ici, javais honte de dire ce que je savais parce que javais limpression que je ne savais rien faire ! Je nosais pas parler, jtais mal. La recherche demploi est difficile, on cumule toujours des refus, on ne peut pas trouver sa place. En discutant avec les autres, on se rend compte quils vivent la mme chose. Lorsque jentendais un participant de TrocIdes avoir un discours ngatif sur lui-mme, je lui disais  Ne parle pas comme a de toi ! , alors que javais exactement le mme discours que lui sur moi-mme. Cest a leffet miroir.
  • Avec TrocIdes, jai retrouv une dignit. Jai russi aller lANPE, insister pour obtenir une formation en bureautique. Jai maintenant un diplme en bureautique. Je suis davantage prte chercher du travail, jose relancer les employeurs, je suis plus sre de moi.
  • Participer TrocIdes, a aide remonter, a donne confiance, je me dis quun jour je trouverai un travail.
  • TrocIdes, cest aussi se donner des tuyaux entre participants afin dchanger dventuelles offres demploi ou adresses. Cest aussi apprendre sur soi, cest un forum de la parole qui aide se construire.

Prcaire j'espre

Nous tions 70 personnes pour ces journes de rencontre et de rflexion. Nous avons partag nos expriences et nos rflexions sur l'volution de l'emploi en France et en Europe.

Expriences de vies dans l'incertitude du lendemain avec :

  • un contrat de travail prcaire qui se termine sans assurance de renouvellement ;
  • des factures qui, emploi ou pas, sont toujours payer ;
  • un enfant souhait dont lducation et lavenir sont construire ;
  • la ncessit de faire toujours plus de travail avec de plus en plus de pression ;
  • le constat que travailler  cote cher parce que cela entrane de nouvelles dpenses et supprime certains avantages sociaux ;
  • la cascade des privations qui anantit les derniers rves et disloque la vie sociale ;
  • le harclement mdiatique qui formate les identits des enfants et des adultes selon les injonctions du march ;
  • la spirale de lisolement qui ronge lestime de soi et la confiance dans les autres ;
  • les discriminations de tous ordres sur le march du travail et sur celui du logement.

Rflexions sur la recherche d'une socit o le travail trouve une juste place dans la vie :

  • o lon ne perde pas sa vie la gagner ;
  • o les volutions du travail ne soient pas une flexibilit qui brise les reins et les mes ;
  • o les leons de flexibilit soient aussi appliques aux dirigeants, aux possdants et aux banquiers ;
  • o une scurit dans le travail soit assure quel que soit le contrat de travail ;
  • o le travail contraint et forc de millions dadultes et denfants nexiste plus ;
  • o lon refuse de se rsigner au chmage comme tant une fatalit.

Nous avons aussi partag nos convictions et nos esprances :

  • mieux partager le travail et crer de lemploi ;
  • inventer de nouvelles manires de mettre les talents de chacun au service du bien commun ;
  • reconnatre et valoriser les expriences de vie et les comptences professionnelles ;
  • sassocier - pour affronter les peurs et surmonter les dsespoirs ;
  • mobiliser les nergies individuelles et collectives avec les syndicats, mouvements, associations, partis politiques, rseaux, ;
  • participer aux mouvements qui portent lchelle europenne et mondiale la voix des travailleurs pauvres.